Sang d’encre

par MIchèle Vaucelle (plasticien)